metronic
You are here :

2010 l April - FR

CANCELBR 
       
 COMMUNIQUE DE PRESSE
AVRIL 2010
                      

 
CARDIOSTIM 2010

Nouvelles techniques, nouveaux traitements
Une révolution en marche dans la gestion du rythme cardiaque


Les techniques d’intervention et de traitement en matière d’éléctrophysiologie (gestion du rythme cardiaque) vivent à l’heure actuelle une véritable révolution. La recherche dans ce domaine a mis au point de nouveaux process qui vont permettre de traiter plus efficacement, plus rapidement et plus durablement les patients souffrant de troubles du rythme.

Cardiostim 2010, qui se déroulera à Nice du 16 au 19 juin 2010 lèvera le voile sur ces grandes avancées technologiques, pré‐figurant une ère nouvelle dans cette discipline.

Parmi les sujets au coeur du débat :


L’APPORT MAJEUR DE L’IMAGERIE, ET NOTAMMENT DE L’IRM, DANS LE TRAITEMENT DES PATHOLOGIES.


L’utilisation récente de l’imagerie en électrophysiologie apporte une contribution essentielle à la profession. Elle permet de mieux appréhender et de mieux comprendre une situation donnée, de réaliser avec encore plus de précision les procédures de rythmologie interventionnelle. Si la technique en est encore à ses débuts, son champ d’application est énorme et confirme la place prépondérante que va prendre ce nouvel outil en support de l’ensemble des interventions existantes (resynchronisation cardiaque, ablation, implantation de prothèses…).
CANCELBR
L’IRM élargit le champ des possibles…
L’apport de l’IRM est dans ce cadre essentiel et son usage
multiple.
La technique permet des interventions plus précises, plus efficaces et d’obtenir de meilleurs résultats dans le traitement des troubles du rythme ventriculaire afin d’éviter des tachycardies fréquentes ou des chocs répétitifs pour les porteurs de défibrillateurs, mais également d’aller beaucoup plus vite dans les ablations de fibrillation auriculaires.
En resynchronisation, technique appliquée dans le cadre de l’insuffisance cardiaque grave, il est maintenant possible de mieux visualiser et d’évaluer l’anatomie cardiaque, de repérer les zones de fibroses, et d’analyser la désynchronisation. L’IRM permet ainsi de guider le praticien vers les zones cardiaques justifiant l’intervention, pour un meilleur résultat hémodynamique.
        
La compatibilité de certains stimulateurs cardiaques avec l’imagerie par résonance magnétique (IRM), désormais réalité, sera également à l’ordre du jour. Attendue depuis longtemps, cette avancée technologique va permettre une meilleure prise en charge des patients porteurs de stimulateurs qui présentent souvent une indication d’exploration par IRM. L’arrivée de ces nouveaux appareils compatibles devrait lever les risques et donc la contreindication à l’IRM chez les porteurs de prothèse rythmique.

La modélisation cardiaque numérique
Lors de Cardiostim, l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique), présentera les recherches de ses mathématiciens et physiciens en matière de cardiophysiologie ainsi que ses enjeux (le vendredi 18 juin de 11 à 12h30). L’objectif : montrer comment, à partir d’un « coeur numérique », il est possible de simuler les dysfonctionnements du coeur, de comprendre la pathologie et de décider de la thérapeutique. Le champ d’action s’applique aussi bien à la stimulation cardiaque, qu’à la défibrillation ou à l’ablation.


Autres thèmes à l’ordre du jour...

LES CAPTEURS HEMODYNAMIQUES :
L’évolution de cette technique rend enfin possible une évaluation plus juste de la cardiopathie du patient et, de fait, l’amélioration du suivi médical.

et bien sûr...


L’ABLATION DES TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE (par cryobiologie, par laser ou par radiofréquence) avec la
présentation de nouveaux procédés d’ablation applicables à la fibrillation ventriculaire.


A VOS AGENDAS !
CONFERENCE DE PRESSE CARDIOSTIM
le jeudi 20 Mai à 9h00

L’invitation et le programme des intervenants
vous parviendront très prochainement.


POUR EN SAVOIR PLUS
 www.cardiostim.fr
Programme du congrès en pièces jointes


Contacts presse


Catherine Rouillé ‐ Virginie Renouvin
Tél. +33 (0)1 49 74 42 01 ‐ cardiostim@cr‐communication.fr